Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:06

 

immeuble-mosbach.jpg

Au second plan à droite, magasin de confection Constant-Lelièvre « au nouveau siècle ». La famille Pruniaux a repris ce magasin. En ce lieu, se trouvait au moyen âge, la porte Notre Dame. Lors de sa démolition en 1742, la niche et sa statue en bois polychrome ont été inclus dans le mur de la maison de gauche (aujourd’hui, la statue a été mise en sécurité par le propriétaire). Au premier plan à droite, la maison appartenait au début du siècle dernier, à M. René Mosbach, propriétaire de la ferme de Savonnières. Il  a fait construire la terrasse couverte pour observer l’avancement des travaux de son fermier, dans ses champs, depuis chez lui.

 

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:55

 roca1.jpg

Cette vue montre le passé viticole de Foug, où le vigneron, sa hotte sur le dos, va travailler dans sa vigne où il y a du travail toute l’année. A gauche après la ferblanterie, le magasin du négociant en vins est repris par le maraîcher Roca qui devient épicier, puis la succursale des Coopérateurs de Lorraine le remplacera.

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:51

mashino1.jpg

La ferblanterie - zinguerie Mashino en gros plan, avec ses belles lampes à pétroles, cafetières et brocs, en vitrine. Dans mes jeunes années, j’allais y acheter des pointes ou des vis qui étaient vendues au kilogramme. Elle est remplacée aujourd’hui par la « Pharmacie de la   Fontaine ». 

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:16

 cafe-centre1.jpg

Au premier plan, le café du Centre, a été le dernier des 17 cafés existants à Foug en 1924. Au  second plan la boucherie ayant eu pour nom Busié, puis Thouvenin, puis Liés ; ensuite l’ancienne  Auberge Gobillard à l’enseigne du Lion d’Or du 19éme siècle et l’ancienne Hostellerie de la Couronne du 17éme siècle, qui avait pour devise « NVL BIENS SANS PEINE, PAIX SOIT EN C’EST MAISON ET TOVT CEVX QVI ABITTERONT16X19 »

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:11

économat

Ce magasin à droite, a beaucoup changé de fonction en une dizaine d’années : le magasin de vente de vélos et voitures Mathieu, puis un magasin de confection de travail, sans doute après l’arrivée des Fonderies, puis les Grands Économats Français (épicerie), puis  au Bon Marché et enfin le café -restaurant Pigeat. Il a été remplacé par une banque qui n’existe plus.

 

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 17:59

 taxi

Ce bâtiment a été il y a un siècle, le siège de la Poste. Elle a déménagé rue Général de Gaulle, puis rue Docteur Schneider. Ce bâtiment accueille aujourd’hui un taxi. Le balcon tient toujours le choc, 100 ans après, preuve d’une fabrication sérieuse (sans doute à l’atelier de Roger Cordier, rue de Savonnières). 

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:28

stiesz.jpg

La boulangerie Stiesz devenue Lecompte, Kanny et Chaudron. Le personnel et des clients   posent pour la postérité, y compris le petit dernier. Aujourd’hui, façade modernisée, elle a pour nom « A l’Épi de Blé ». C’est dans cette boulangerie que les ouvrières de l’atelier de confection de Salmon Seiligmann passaient  le matin, acheter le croissant pour la pause matinale.

 

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:19

 int-eglise.jpg

Intérieur de l’église au début du 20éme siècle, avec son beau luminaire disparu et les superbes oriflammes qui  appartenaient sans doute  à l’association Sainte Anne, association des bourgeoises de Foug qui œuvraient pour les personnes âgées. (on peut citer Mmes Royer, Schneider, Lefèvre et  Créancier). La superbe chaire est l’œuvre d’un ébéniste local M. Renard. 

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:12

Eglise-st-etienne.jpg

En haut à gauche, le bas du clocher était en mauvais état, il vient d’être réparé. L’église a été construite en 1703, avec les pierres du château dit « de la Reine Blanche ». Le cadran de l’horloge était noir aux chiffres blancs ; c’est l’inverse aujourd’hui. A gauche la porte cochère du tailleur M. Rebois.  domus L'inscription au dessus de la porte de l’église en latin, qui veut dire « Maison de Dieu et porte du ciel » .

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:00

ecoles-garcons.jpg

L’ancienne école des garçons, avant que les Fonderies se s’installent et qu’il soit nécessaire de construire un nouveau groupe scolaire, du fait que le nombre d’écoliers est passé de 80 à 200. Sur le pas de la porte, M. Dudot, le directeur qui a connu les deux écoles. L’école des filles était derrière le presbytère, là où Salmon Seiligmann installera son atelier de confection.

 

Repost 0